Les crises qui touchaient depuis plusieurs années l’agriculture héraultaise ont amené, en 2008, les organisations professionnelles agricoles à adapter l’accompagnement proposé aux personnes en difficulté.

L’objet du réseau « Agir Ensemble » a été de construire ensemble des réponses nouvelles tout en coordonnant les actions d’accompagnement menées par les différents organismes et en lien avec les dispositifs nationaux.

Cette démarche a été innovante et reste unique du fait :

  • de la substitution des réponses ponctuelles et spécifiques (sociales, ou économiques ou techniques) apportées de manière traditionnelle par ces organismes, par une réponse méthodologique pluridisciplinaire coordonnée.
  • du développement d’actions collectives permettant de rompre l’isolement personnel et professionnel observé.
  • d’une nouvelle organisation de travail en réseau des partenaires avec :
  • la détection précoce du public par les conseillers terrain et la promotion de l’outil,
  • la mise en place d’une plateforme permettant de faire converger les informations et d’orienter,
  • la mise en lien de compétences et d’expertises complémentaires autour d’une démarche commune,
  • le développement d’une approche mêlant le social et l’économique,
  • les nouveaux partenariats recherchés dans les différentes problématiques y compris hors agriculture (Pôle emploi, banques …),
  • la mise en place de comités de pilotage et de comités techniques liés à cette démarche (cellule de veille).

Ce sont plus de 600 personnes qui ont été accompagnées dans le cadre d’Agir ensemble avec une évaluation positive du dispositif faite tant par les financeurs que par les bénéficiaires.

Ce dispositif apporte un bénéfice certain à nos agriculteurs car il permet :

  • un accompagnement des situations individuelles difficiles vers des solutions durables et viables,
  • une valeur ajoutée créée dans l’entreprise pour une adaptation et un développement de la compétitivité des entreprises agricoles,
  • de maintenir un pouvoir d’achat dans les familles.

Ce dispositif apporte un bénéfice certain à notre agriculture car il permet :

  • un ancrage des actifs agricoles au sein des territoires ruraux,
  • un maintien de l’emploi agricole et rural,
  • une consolidation des filières.

Ce dispositif apporte un bénéfice certain à nos politiques agricoles car il permet :

  • le retour à la viabilité et à la vivabilité des entreprises fragilisées,
  • la durabilité des entreprises agricoles contribuant à leur renouvellement,
  • un maintien du tissu économique limitant la désertification.